image

LA CREUSE PENDANT LA 2ème GUERRE MONDIALE...

Livres, romans, revues, documents, etc...

LA CREUSE PENDANT LA 2ème GUERRE MONDIALE...

Messagepar CathyPrincesa23 » Lundi 14 Avril 2008 21:57

Auriez vous des anecdotes à raconter, dans la Creuse, vécues par vos familles ou connaissances pendant la seconde guerre mondiale ?

Un frère de ma mère a été fusillé par les allemands. C'était un maquisard, il fut dénoncé par un "voisin", eh oui...

Touché à la colonne vertébrale, il a mis des heures à mourir dans des souffrances atroces, il a pu envoyer un message à ma grand mère, lui transmettant en quelques mots tout son amour, ses derniers mots étant pour ceux qu'il aimait...

Et en y pensant, aujourd'hui, pensez vous que vu notre époque, les gens seraient aussi solidaires que l'était le peuple pendant la 2ème guerre mondiale ? moi je ne le pense pas.

J'ai connu une ancienne qui était aussi dans le maquis, très jeune à l'époque, mais qui a lutté pour le pays, quelle femme ! et (je suis obligée de le dire, c'est tellement con), elle a eu je crois 11 enfants, les garçons ont été des mauviettes pour la majorité, et les filles avaient plus de c......s que les mecs ! (contradictoire pas vrai ?)

Il s'agit peut être d'un sujet démodé pour certains, mais qui me paraît intéressant, la Creuse a vécu son histoire aussi pendant la guerre, non ?

Qu'en pensez vous ?

Moi je pense que les guerres, violences, terrorismes ne résoudront rien.

Avec la violence, on ne va nulle part...
Ecrire c'est hurler en silence...
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
CathyPrincesa23
Patoisant
Patoisant
 
Messages: 1315
Inscription: Lundi 24 Mars 2008 13:31
Localisation: AUXERRE
    Voir la position géographique du membre

Messagepar aki » Lundi 14 Avril 2008 23:37

bonsoir,

la résistance en creuse était très importante mais comme partout il y avait des collabo sur Guéret aubusson ou la Souterraine la milice avait de nombreux informateur .Le Grand oncle de mon amie était un républicain espagnol venu en Creuse il est rentré dans le maquis près de la souterraine où il a été arrèté au cours d'une attaque puis torturé à limoges avant d'être libéré mi 44 par les troupes de gingouin

pour ceux qui sont intéressés par cette période de l'histoire je conseillerai les livres de Marc parrotin ( maquisard de la première heure à la Souterraine et Guéret)


Le temps du maquis

La résistance en Creuse

Femme de la résistance en Creuse

Immigrés dans la résistance en Creuse


Aux éditions Verso
Hors ligne
aki
Blé mur
Blé mur
 
Messages: 1452
Inscription: Dimanche 06 Avril 2008 18:02
    Voir la position géographique du membre

Messagepar lucane » Mardi 15 Avril 2008 13:05

Tu devrais peut être mettre dans bibliothèque ? merci aki
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
lucane
Blé mur
Blé mur
 
Messages: 4444
Inscription: Mardi 18 Mars 2008 15:27
Localisation: Creuse
    Voir la position géographique du membre

Messagepar chef_joseph » Mardi 15 Avril 2008 18:38

J'ai déplacé le sujet vers la Bibliothèque !!!

Très bons livres sur le maquis et la Résistance en effet !!!
" A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto ! "
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
chef_joseph
Vieux crouton
Vieux crouton
 
Messages: 8681
Inscription: Dimanche 20 Mai 2007 15:27
Localisation: Vallée de la grande Creuse/Bordelais/
    Voir la position géographique du membre

1939/1945

Messagepar perceval » Mercredi 23 Avril 2008 20:27

Une des premières histoires que l'on ma conté et qui ma fort passionné car je me passionne pour l'histoire de France et dont celle de la seconde guerre mondiale.

Le rôle qu'avait joué la population de Mainsat par le bier de son chateau "le Chateau de Chaumont" en effet de nombreux enfants juifs ont été cachés par la population ils ont été scolarisés à l'ecole normale de Mainsat et lorsque c'est devenu plus risquer pour les enfants suites à de nombreux contrôles de la police Française sous autorité Allemande les enfants sont restés cachés à Chaumont alors les instituteurs de la commune montaient au chateau pour donner leur cours quotidien et les habitants les denrées necessaires.

On ma raconté que le "Mime Marceau et Popeck" faisaient partis de ces enfants...

Mainsat a été élevé au rang de juste pour cette action.

un petit lien d'un rescapé de cette période qui est passé a Chaumont.

http://www.educreuse23.ac-limoges.fr/lo ... /thorn.htm


perceval
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
perceval
Blé en herbe
Blé en herbe
 
Messages: 107
Inscription: Mercredi 23 Avril 2008 19:02

Messagepar chef_joseph » Mercredi 23 Avril 2008 20:30

:D Très beau site , très intéressant !!!
" A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto ! "
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
chef_joseph
Vieux crouton
Vieux crouton
 
Messages: 8681
Inscription: Dimanche 20 Mai 2007 15:27
Localisation: Vallée de la grande Creuse/Bordelais/
    Voir la position géographique du membre

Messagepar jocelew » Lundi 26 Mai 2008 13:45

j'ai eu l'occasion d'allez voir au cinéma le Colbert "les enfants de chabannes" lors de la semaine "devoirs de mémoire et esprit de résistance" et j'en suis ressortie très émue. Pour l'histoire voici un lien

http://www.educreuse23.ac-limoges.fr/lo ... doinau.htm
"Ne pas faire aux autres ce que l'on aimerait pas qu'on nous fasse"
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
jocelew
Épi
Épi
 
Messages: 741
Inscription: Samedi 14 Octobre 2006 10:16
Localisation: Aubusson

Messagepar sélou » Mercredi 06 Août 2008 22:46

La seconde guerre mondiale est une époque qui m'intéresse besucoup.
Les gens étaient il est vrai très solidaires. Je pense aussi qu'il le seraient moins aujourd'hui car trop matérialistes et tournés vers leur petite personne.
Ma mami m'a souvent conté qu'à cette époque la mémé ( sa mère) cachait des familles entières dans sa ferme. Un jour les allemands ont traversé son village et se sont arrêtés chez eux. ma mami qui avait alors 19 ans s'était cachée et seule sa mère a affronté les alllemands. Elle les a nourris puis ceux-ci s'en sont retournés. Quel courage et quel drame si ils avaient fouillés la ferme.
Vous vous rendez compte je ne serais sûrement pas là pour vous narrer mon histoire.
Pendant des années plusieurs de ces familles, reconnaissantes, sont revenus chaque année rendre visite à mes proches comme ci désormais à jamais quelque chose les unissait.
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
sélou
Blé en herbe
Blé en herbe
 
Messages: 110
Inscription: Dimanche 03 Août 2008 22:36

Messagepar chef_joseph » Mardi 02 Septembre 2008 20:52

Le bois du Thouraud.

Histoire :

A partir du début de l'été 1943, un groupe de maquisards s'installe dans le bois du Thouraud. Il est composé de seize réfractaires au Service du Travail Obligatoire placés sous l’autorité du colonel Leduc . Ces jeunes ont l'appui d'une partie de la population, notamment pour leur fournir de la nourriture. Ils mènent quelques opérations de guérilla contre des collaborateurs. À la suite de la destruction d'une batteuse, une plainte est déposée contre eux auprès des services allemands, qui mènent alors une enquête. Ils envoient dans la région deux miliciens qui se font passer pour des réfractaires au STO et qui rentrent en contact avec le groupe en maquisards le 24 aout 1943 par l'intermédiaire de deux paysans qui les servent de ravitaillement. Ces deux hommes annoncent qu'ils vont revenir avec des armes.

Le 7 septembre, à l'aube, ils sont bien de retour mais avec une centaine des membre de la Gestapo et de soldats de la Wehrmacht. Ils arrêtent les deux paysans accusés de porter assistance au camp : André Vincent, 35 ans, et Henri Jullien, 38 ans.
Ils encerclent ensuite la sape qui sert d'abri aux quinze jeunes dont seulement treize sont présents. Se voyant pris au piège, certains tentent de s'échapper, mais ils sont immédiatement fauchés par le feu des mitraillettes.
Sept d'entre eux vont tomber : Gabriel Brunet, 23 ans, Georges Cavarnier, 23 ans, John Allan Colomb, 21 ans, Robert Janvier, 18 ans, Jean-Pierre Maitre Allain, 21 ans, Jacques Nouhaud, 19 ans et Bernard Verbeke, 22 ans.
Leurs corps seront rassemblés sur le toit du refuge avant que les allemands ne le fasse sauter.
Les six survivants sont fait prisonniers. Ils s'agit de Marcel Dubreuil, Marcel Guisard, Robert Van Den Eden, 21 ans, Henri Pollet, Emile Aureix, 24 ans, et Roger Riche. Ils seront incarcérés à Limoges puis à Compiègne avant d'être déportés en Allemagne avec les deux paysans fait prisonniers plus tôt.
Seuls Marcel Guisard, Marcel Dubreuil et Roger Riche reviendront des camps de la mort.
Trois jeunes étaient en permission ce jour là et échappèrent au massacre: François Petit, Jean Saint Marcou et Georges Vergnaud.

Image

Image

Je suis passé leur rendre un hommage et c'est dans ce bois que j' ai photographié ma limace blanche :pfuit:
" A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto ! "
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
chef_joseph
Vieux crouton
Vieux crouton
 
Messages: 8681
Inscription: Dimanche 20 Mai 2007 15:27
Localisation: Vallée de la grande Creuse/Bordelais/
    Voir la position géographique du membre

Messagepar sélou » Mercredi 03 Septembre 2008 10:47

Grand chef ton histoire est très émouvante.
Malheureusement réelle.
N'oublions jamais !
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
sélou
Blé en herbe
Blé en herbe
 
Messages: 110
Inscription: Dimanche 03 Août 2008 22:36

Messagepar lucane » Mercredi 03 Septembre 2008 11:01

Oui n'oublions pas !
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
lucane
Blé mur
Blé mur
 
Messages: 4444
Inscription: Mardi 18 Mars 2008 15:27
Localisation: Creuse
    Voir la position géographique du membre

Messagepar chef_joseph » Mercredi 03 Septembre 2008 17:00

C'est pour cela que j' ai tenu à la mettre !!! :D
" A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto ! "
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
chef_joseph
Vieux crouton
Vieux crouton
 
Messages: 8681
Inscription: Dimanche 20 Mai 2007 15:27
Localisation: Vallée de la grande Creuse/Bordelais/
    Voir la position géographique du membre

Messagepar chef_joseph » Mercredi 03 Septembre 2008 17:57

Image

Autre lieu d'hommage à nos résistants !!

Le poteau de Combeauvert , route de Bourganeuf !!Canton de Pontarion
" A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto ! "
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
chef_joseph
Vieux crouton
Vieux crouton
 
Messages: 8681
Inscription: Dimanche 20 Mai 2007 15:27
Localisation: Vallée de la grande Creuse/Bordelais/
    Voir la position géographique du membre

Messagepar aki » Mercredi 03 Septembre 2008 18:11

combeauvert est peut etre un des pires massacres de résistants d'après les témoignages de survivants et de témoins ....
CA SENT LE SAPIN ....
Hors ligne
aki
Blé mur
Blé mur
 
Messages: 1452
Inscription: Dimanche 06 Avril 2008 18:02
    Voir la position géographique du membre


Retourner vers Bibliothèque

cron