Primo Levi : Si c'est un homme

Postez ici tous vos sujets sur les autres ouvrages
Répondre
Avatar du membre
lucane
Vieux crouton
Vieux crouton
Messages : 5017
Enregistré le : mardi 18 mars 2008 14:27

Primo Levi : Si c'est un homme

Message par lucane » jeudi 24 avril 2008 12:17

J'ai acheté ce livre lors de ma visite du Centre de Mémoire et du village martyr d'Oradour s/ glane où 642 hommes femmes et enfants périrent.

[Vous devez être enregistré et connecté pour voir les liens]



Ce livre est sans conteste l'un des témoignages les plus bouleversants sur l'expérience indicible des camps d'extermination. Primo Levi y décrit la folie meurtrière du nazisme qui culmine dans la négation de l'appartenance des juifs à l'humanité. Le passage où l'auteur décrit le regard de ce dignitaire nazi qui lui parle sans le voir, comme s'il était transparent et n'existait pas en tant qu'homme, figure parmi les pages qui font le mieux comprendre que l'holocauste a d'abord été une négation de l'humain en l'autre.

Si rien ne prédisposait l'ingénieur chimiste qu'était Primo Levi à écrire, son témoignage est pourtant devenu un livre qu'il importe à chaque membre de l'espèce humaine d'avoir lu pour que la nuit et le brouillard de l'oubli ne recouvrent pas à tout jamais le souvenir de l'innommable, pour que jamais plus la question de savoir "si c'est un homme" ne se pose. De ce devoir de mémoire, l'auteur s'est acquitté avant de mettre fin à ses jours, tant il semble difficile de vivre hanté par les fantômes de ces corps martyrisés et de ces voix étouffées. --Paul Klein



« On est persuadé d’avoir lu beaucoup de choses à propos de l’holocauste. Et, convenons-en avec une sincérité égale au sentiment de la honte, devant l’accumulation, on a envie de crier grâce. » (A. Rinaldi). Au delà du témoignage sur l'horreur de la déportation et des camps de concentration, Primo Lévi nous livre aussi le secret qui l'a sauvé : celui d'être resté un "homme". Une leçon d'humanité et de respect humain. Un livre qu'il faut avoir lu. Avec "Si c’est un homme", Primo Levi nous livre un des témoignages les plus bouleversants sur la déportation dans les camps d’extermination durant la Seconde Guerre Mondiale. On croit toujours tout connaître sur l’horreur vécue par ces milliers de déportés… et bien non ! Récit bouleversant, révoltant… à lire

« N’oubliez pas que cela fut, non, ne l’oubliez pas ».



< Pour voir cette image, vous devez être enregistré et connecté >

Avatar du membre
cornelia
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 1338
Enregistré le : vendredi 25 janvier 2008 14:09

Message par cornelia » jeudi 24 avril 2008 16:06

C'est un livre qui m'avait fait aussi un très fort effet... J'étais très réticente à lire des témoignages de survivants des camps de la mort et j'avais gardé ce livre, chaudement recommandé par un ami, sur l'étagère pendant six mois... sans me décider... Et puis un jour, j'ai pris courage et je l'ai lu d'une traite...



Primo Lévi raconte aussi la débâcle des Nazis et le retour cahotique des quelques prisonniers restants dans "La Trêve".

Avatar du membre
chef_joseph
Vieux crouton
Vieux crouton
Messages : 8638
Enregistré le : dimanche 20 mai 2007 15:27

Message par chef_joseph » jeudi 24 avril 2008 18:44

En effet il est bien de ne pas oublier !!! pour nous , et de transmettre qu'il ne faut pas oublier !!!

Merci de cette intervention , nécessaire à mon avis !!!
" A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto ! "

Répondre